Avis | La Voie de l'Archer

La Voie de l'Archer | Paulo COELHO

Avis de :  @le_mot_sur_le_gateau

L’auteur s’inscrit dans l’univers du conte philosophique depuis ses débuts en dépassant toutes les frontières, de langues, de style, de cultures. Ici, il nous surprend encore.
-

Plus grand qu’un format de poche, le livre est imprimé sur un papier épais, une couverture glacée et vernissée.

Illustrée comme toutes les planches figurant jusqu’au cœur de chaque chapitre, grâce au coup de pinceau (et de plume !) de Christoph NIEMANN, illustrateur et écrivain allemand.

Ce décor imagé nous immerge un peu plus encore dans ce monde de la simplicité profonde, du geste sensé, du mot placé. Sans simplisme.
-

À en lire le titre des chapitres dans la table des matières, la construction du livre surprennent également.

À première vue, l’impression d’accéder à une méthode de pratique du Kyudo, art martial japonais issu du tir à l’arc guerrier, peut déstabiliser. Mais la métaphore s’immisce, s’installe puis prend tout l’espace, tout l’esprit.

Après les premiers échanges entre un étranger venu se prouver à lui-même et au monde entier que, Tetsuya, charpentier du village, et célèbre archer d’antan n’était plus à la hauteur de la légende qui le précédait, nous suivrons le parcours initiatique du troisième personnage, observateur jusque-là.

Des échanges brillants, courts, suspendus, visant l’humilité, l’enseignement, la maîtrise, la théorie et la pratique.
-

Beaucoup de poésie et une belle proposition de philosophie de vie qui (r)allume ces petites sirènes intérieures que l’on a tendance à oublier, quand le confort et la résistance au changement nous écartent de l’analyse de nos buts, et restent guidés par nos peurs qui se mettent sur le chemin.

Point de morale ni de jugement, cette œuvre est une ode à la bienveillance envers soi-même mais aussi à l’honnêteté que l’on se doit avant de la devoir aux autres.

🍒🍒🍒🍒/5 

Commander : La Voie de l'Archer

Consulter le blog : Le Mot Sur le Gateau

Instagram :